Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

e-mail

Archives

2 avril 2012 1 02 /04 /avril /2012 19:59

 

URBATOURS 2

 

Plusieurs chroniques de ce blog ont illustré ce nouveau produit MICE  sans que nous ayons pris soin, pour autant, d’en rappeler la nature et l’ambition.

L’idée en  fut lancée il y a six ans environ. Issus de la recherche et de la réflexion des équipes de Covos Baxon  et de valauval, les Urbatours (INPI n° 05 3 374 016) sont un concept de voyages professionnels dont l’objectif est de rendre visite aux villes qui bougent. Ils sont destinés à une clientèle d’investisseurs ou d’asset managers et peuvent se définir comme des missions et voyages d’études greffés sur des opérations de renouvellement urbain, de régénération urbaine, de redéploiement et d’extension de sites et autres programmes immobiliers et projets d’urbanisme.

 

A la manière des visites de sites industriels, les Urbatours peuvent ainsi donner corps à diverses opérations corporate destinées à la découverte de quartiers réaménagés  ou de nouveaux morceaux de villes. Et tenir lieu, le cas échéant, de programme social d’un congrès, d’une convention ou d’une conférence, en France ou à l’étranger. Les Urbatours sont des produits spécifiques et peuvent être taillés sur mesure, au gré de la demande. Les participants sont des architectes, des urbanistes, des gestionnaires immobiliers,  des promoteurs, des investisseurs, des élus, des notaires, des enseignants, des étudiants ou encore  des associations d’usagers. La nécessité fortement ressentie de développer des approches transversales et de favoriser des démarches partenariales entre l’urbanisme et la santé, les enjeux sanitaires de l’aménagement du territoire et des villes qui grandissent ont offert l’opportunité aux Urbatours de s’intéresser aux professionnels de santé et de concevoir pour eux des produits adaptés. Ainsi que le rappelle aussi souvent que possible l’OMS, un urbanisme pour la santé, c’est un urbanisme pour les habitants.

Et la ville, c’est autre chose que des bâtiments, des rues et des espaces publics. C’est un organisme  qui vit, qui respire et son état de santé demeure très étroitement lié à celui de ses habitants. Le commerce a certes amplement contribué à la création des villes. Mais l’offre de soins et plus généralement les questions de santé jouent à présent un rôle urbain de premier plan dans la contribution même de la ville, de sa forme et de son fonctionnement, dans l’équilibre social de son territoire, dans son attractivité et dans son développement économique.

Depuis les années 80, de très nombreuses collectivités publiques s’efforcent de réadapter leurs territoires. La vacance des espaces industriels, le rééquilibrage des rénovations brutales de la décennie précédente, l’entrée dans une nouvelle phase de développement marquée par la tertiarisation des activités, la prégnance d’une économie de services, la prise en compte des données environnementales, sont des impératifs partagés par toutes les villes, grandes capitales ou agglomérations plus modestes. L’objectif majeur de ces collectivités étant de prendre une position avantageuse, décisive, dans une compétition interurbaine généralisée.

Les voyages verrouillent nos intuitions et l’on apprend toujours et beaucoup de l’expérience des autres. Les Urbatours sont un outil d’aide à la décision de bâtir, d’investir, de s’installer ou d’aménager. Derrière ce produit, 40 années de logistique, de gestion de voyages et de MICE sont mises à  disposition d’une approche terrain, sensible et pragmatique.

 

A ce jour, les Urbatours se sont intéressés à Lyon et la reconversion de l’Hôtel-Dieu, à Istanbul où fleure comme un parfum de movida, à San Francisco et son audacieux pari de quartier-musée de Tenderloin, à Marseille labellisée « on the move », à Berlin de plus en plus sexy aux dires mêmes de son maire, à Masdar, encore à l’état de projet d’écopolis, à Moscou, nouvelle « creative city », à Lusail, la ville pharaonne, à Bordeaux 2030, à Birmingham et son dynamique programme de régénération, à Breda comme exemple de ville durable et, bien sûr, à Barcelone, l’inaltérable.

On peut aimer, adorer même, Italo Calvino et préférer les villes bien visibles.

Devis, conception, organisation : Roch GUILABERT – Catherine MELIN – Didier TURCAN au 01 55 20 23 83.

Partager cet article
Repost0

commentaires